Archives de
Catégorie : Plan cul

Essayer la sodomie avec sa copine

Essayer la sodomie avec sa copine

Près d’un couple sur deux n’a pas encore essayé la sodomie, pour cause, beaucoup d’homme en ont très envie mais beaucoup de femme se montrent très réticentes face à l’idée pour une raison ou une autre.

Cette belle position souffre de son image. Ce qui fait que beaucoup de femmes sont systématiques quand il s’agit de s’y essayer. Suivez nos conseils et vous réussirez à mettre les préjugés de votre copine de côté et à lui donner enfin envie de s’essayer à cette pratique qui souffre de sa réputation.

La plupart des femmes qui s’opposent à la sodomie sont soit novices en la matière ou ont eu une mauvaise expérience auparavant. Il vous est donc, nécessaire de passer par ces quelques astuces pour convaincre votre campagne.

La sodomie comme expansion du désir

essayer sodomie avec sa copineIl faut susciter le désir non pas y obliger. Soyez donc compréhensif et doux, essayez de lui donner confiance mais surtout envie. Il se peut qu’elle n’accepte rien que pour vous faire plaisir et c’est une très mauvaise idée, elle ne sera pas assez détendue et cela risque de lui faire du mal. Parce qu’une sodomie réussite demande avant tout que les deux personnes en aient envie, prenez le temps d’en discuter sincèrement afin d’exposer vos envies et de déceler la nature de ses réticences. Expliquez lui que la sodomie c’est aussi beaucoup de plaisir pour elle. Si ses réticences sont relatives à des problèmes de défécation, expliquez-lui qu’il est possible de consulter un médecin pour un éventuel changement de régime alimentaire. Rassurez la en lui promettant (Et en tenant votre promesse) que vous ne serez pas dégouté en cas d’accidents dans ce genre.

Une pincée de douceur pour ouvrir le chemin

Chez beaucoup de personnes, la sodomie est synonyme de douleur intense. Ce qui n’est pas toujours le cas. La solution donc pour dépasser cette douleur est la montée de plaisir. Commencez par des caresse puis évoluez tout en douceur, faites lui un anulingus (Feuille de rose) c’est très excitant, puis enchainez par une pénétration digitale (N’oubliez pas de vous couper les ongles avant). N’oubliez surtout pas le lubrifiant (l’anus est une zone loin d’être lubrifiée naturellement) et essayez les petits sextoys. Si c’est sa première fois, il n’est pas nécessaire de s’y mettre dès le premier soir, vous pouvez simuler l’anus grâce à de petits sextoys anaux qui permettront une première mise en situation afin d’initier votre campagne aux plaisirs de la pénétration anale.

L’hygiène, un facteur clef de succès pour une première sodomie

Une sodomie réussie c’est avant tout une hygiène soignée. Rien de très spécifique, il suffit juste de bien se laver en insistant un peu sur la zone anale. Si votre partenaire préfère limiter le risque de débordement fécale -mais ce n’est pas forcément une nécessité- elle peut avoir recours à un lavement anal. La pratique peut se faire à la maison comme chez une professionnelle. Si vous ne savez pas ce qu’est un lavement anal, il s’agit d’introduire de l’eau dans le rectum et de le pousser jusqu’à ce que l’eau devienne claire, autrement dit, cela consiste à insérer de l’eau dans l’anus, puis à l’évacuer sur le champ.

*N’oubliez pas d’utiliser un préservatif lors de la pénétration anale afin de vous protéger et de protéger votre partenaire de tout risque d’infection.

La veille d’une sodomie, attention à votre alimentation

Comme mentionné plus haut, si votre partenaire souffre de problèmes intestinaux, le risque que votre première sodomie vire au désastre est assez élevé.  Il est donc conseillé de suivre un régime alimentaire assez strict, qui consiste à adopter une alimentation équilibrée et de qualité mais surtout à manger beaucoup de fibres. Pourquoi les fibres ? Ces aliments permettent de réguler le transit intestinal en donnant une contenance aux selles et en facilitant leurs parcours dans le côlon. Une alimentation à base de fibre permettra à votre partenaire d’éviter les constipations et ainsi diminuer les chances de faire de votre fantasme un désastre.

Les positions sexuelles préférées des femmes

Les positions sexuelles préférées des femmes

Avec l’apparition du Kama Sutra, de plus en plus de couple viennent pimenter leurs soirée avec des positions plus excitantes les une que les autres. La société de plus en plus épanouie et active sexuellement, encore le sexe créatif et la femme aussi bien que l’homme cherche la jouissance et l’accomplissement lors d’un acte sexuel. Et oui ! Il faut dire que désormais, il n’y a pas que les hommes qui ont des positions sexuelles préférées, les femmes aussi et dans ces quelques lignes qui suivent, nous dressons pour vous, une liste non exhaustive, des 6 positions sexuelles préférées des femmes !

  1. La levrette

réussir une bonne levretteLa levrette est plébiscitée par la gente féminine, elles vantent le coté animale que fait ressortir cette position. A quatre patte avec leur partenaire derrière, cette position leurs permet de se concentrer sur la sensation et de ne pas laisser leurs pensées divaguer à la première occasion. Certaine femme préfèrent le contact visuel, mais pour la plupart c’est une sorte de soulagement de pouvoir s’en passer.

  1. Les cuillères

position sexuelle cuillereBeaucoup de femmes apprécient cette position, c’est d’ailleurs celle qu’elles adorent prendre pour dormir. Elle consiste à ce que les deux partenaires s’allongent sur le coté, l’homme derrière la femme, qui garde les jambes légèrement dépliées. La position idéale, pour les petites femmes paresseuses mais que les hommes aiment aussi.  Cette mise en place permet à l’homme d’exciter sa compagne en lui embrassant le cou, lui mordillant le lobe de son oreille ou encore en lui susurrant des mots doux (ou encore du dirty talk) à l’oreille.  Si les femmes l’apprécient tellement, c’est parce qu’elle est à la fois pratique et confortable.

  1. L’Andromaque

position sexuelle andromaqueCette position, considérée comme l’opposé de la levrette, consiste à ce que la femme prenne le dessus sur l’homme, se mettant sur lui. Lui allongé et elle assise, son pénis pénétrant son vagin à la verticale. Si les femmes aiment bien cette position, c’est grâce à la position de force et de dominance qu’elle leurs procure, leurs permettant ainsi de manier le sexe de leur partenaire de sorte à ce qu’il réponde exactement à ces attentes. Cette position quoique très jouissive pour la gente féminine, est soit apprécié par les hommes, pour le très peu d’efforts qu’ils ont à fournir, soit pas du tout appréciée pour cette même passivité.

  1. Le missionnaire :

position sexuelle du missionnaireLa position sexuelle classique, n’échappe pas à  sa place dans notre classement, pour la seule et unique raison : Beaucoup de femmes l’apprécient et l’adoptent très souvent. Procurant un grande sensation de sensualité, grâce à sa proximité et au contact visuel qui en résulte, elle reste l’un des positions les plus privilégiées par les femmes. Le missionnaire est synonyme de faire l’amour, non pas baiser, ni coucher avec votre partenaire. Cette position procure une grande intimité aux deux personnes et leur permet de s’abandonner l’une à l’autre dans une multitude de possibilité de pénétration, simulant ainsi très facilement le clitoris.

  1. Le cheval renversé

reverse cowgirl position sexuelleCette position très prisée par les femmes est  similaire à l’Andromaque. La seule différence est que  la femme tourne le dos à l’homme tout en le ‘chevauchant’. L’avantage de cette position est qu’elle permet aux femmes de grimper facilement aux rideaux, vu qu’elle aide à simuler le clitoris. L’homme lui aussi n’est pas de marbre, vu la vue imprenable qu’il a sur les fesses en action de sa compagne. Cette position permet de simuler l’imagination de la femme de la faire jouir plus facilement. Sur les sites de plan cul tels qu’Xflirt, elle apparaît dans les positions les plus mentionnées par les libertins et amateurs de plans cul d’un soir.

  1. Les vignes entrelacées

Promesse de pure douceur, cette position est une des plus plébiscitée par les femmes. Pour l’effectuer la femme doit s’allonger sur son coté droit, en soulevant légèrement la jambe gauche de sorte à ce que son partenaire se glisse entre ses jambes.  Cette position à la fois relaxante et sensuelle, permet à la femme de resserrer ou desserrer son étreinte sur le pénis de son compagnon, comme elle permet à ce dernier de prendre sa partenaire par la taille afin de la guider tout au long de ses mouvements de bassin, créant ainsi une symbiose entre les deux personnes. Cette position renforce aussi les liens lors de l’acte sexuel, grâce au contact visuel très présent.

Levrette : Mode d’emploi pour maîtriser le doggystyle

Levrette : Mode d’emploi pour maîtriser le doggystyle

Comme il est de notoriété publique, la levrette est la position sexuelle la plus prisée par la gente masculine. De part sa connotation animale, elle donne à l’homme cette impression de domination qu’il aime tant et procure un plaisir sexuel intense. Les femmes aussi apprécient cette position qui leur permet d’atteindre à elle aussi, le nirvana. Petit zoom sur les bonnes pratiques pour prendre son plaisir en levrette.

Qu’est ce que la levrette et comment la réussir ?

Concrètement, la levrette se fait comme suit : Votre partenaire se met sur quatre pattes, vous offrant une vue imprenable sur ses fesses et son dos, pendant que vous, debout sur vos genoux, agrippez les hanches de votre compagne afin de la guider. La pénétration du vagin se fait donc à l’envers. Cette position permet de redoubler votre plaisir sexuel ainsi que celui de votre partenaire. Le fait que vous soyez aux commandes ne veut pas dire que Madame ne peut pas y ajouter un brin de plaisir, en se déhanchant doucement.

Pourquoi les filles aiment elle la levrette ?

Comme cité auparavant, la levrette n’est pas uniquement la position préférée de quelques femmes aussi, mais pourquoi, vous vous demandez !

La levrette est la position sexuelle la plus adaptée à toutes les tailles de sexe masculin. Mais là n’est pas la raison essentielle de son appréciation par le sexe féminin : Si les femmes aiment la levrette c’est parce qu’elle leur permet d’apprécier le moment et de se lâcher. Très attentives aux détails, elles se laissent très souvent distraire par une expression de votre visage, une forme bizarre sur le papier peint de votre chambre ou encore par une réflexion, la faisant ainsi basculer vers d’autres pensées, chose qui dans la plupart des cas l’éloigne de la jouissance.

Le fait de se retrouver dos contre son partenaire, permet de sentir moins de pression. L’absence de contact visuel peut s’avérer très relaxant. Il n’est plus question de faire attention à ces mimiques et expression de visage ni à se laisser distraire par celles de son compagnon. Si vous trouvez une fille sur un site de plan cul vous pouvez donc proposer très rapidement de passer à la levrette, il y a de grandes chances qu’elle adore cette position.

Comment pimenter l’acte sexuel grâce à la levrette

Les bons petits gestes qui vont avec

Permettant une pénétration plus profonde, la levrette a aussi ces gestes et pratiques associés qui permettre d’augmenter le plaisir à son comble. Mais comment s’y prendre ? Ce ne sont pas les techniques qui manquent :

  • Choisir le bon endroit : en vous mettant au bord du lit ou sur le canapé, vous vous laissez une marge de manœuvre de sorte à changer d’angle de pénétration.
  • Pour ne pas tomber dans la monotonie, demandez à votre compagne d’écarter d’avantage ses jambes, cela vous permettra d’augmenter le degré d’excitation. Ou encore de les resserrer de sorte à resserrer l’étreinte de son vagin et de redoubler de plaisir à chaque coup de rein.
  • N’hésitez pas à user de vos mains : titillez lui le clitoris, tirez lui les cheveux (doucement, s’il vous plait) en encore caresser lui le dos.
  • Si elle aime la double-pénétration, n’hésitez pas à lui enfoncer un doigt ou plus dans le cul, pour faire monter la tension sexuelle. Les femmes sont partagées sur le sujet, soyez donc à l’écoute de votre partenaire.
  • La fessée aussi, c’est excitant. Si elle aime ça, n’hésitez pas a en user mais sans trop abuser. Il arrive des fois, que les hommes est tendances à abuser de ce genre de pratique, sans faire attention au besoin de leurs compagne.

Ce qu’il faut éviter pendant une levrette

Ne pas se forcer : Si c’est la première fois que vous et votre partenaire, vous y essayez, ne vous forcer à rien, les choses viendront naturellement.

Ne négligez pas votre partenaire : La position vous plait, faites en profitez votre partenaire aussi, faites  la jouir aussi, en prenant bien soin de choisir les bons gestes. Ne vous focalisez pas uniquement sur votre personne.

Il n’y a pas de règles de conduite : Vous pouvez très bien commencer par une autre position avant de finir en beauté, en prenant votre partenaire en levrette.

Comment faire jouir une femme

Comment faire jouir une femme

Vous vous demandez pourquoi nous les femmes adorons les romans de New Adult et autres histoires érotiques ? Eh bien, c’est simple. Dans les romans, les héros savent comment s’y prendre pour faire grimper une femme aux rideaux. Ces personnages fictifs, créer par des femmes comme nous, savent comment s’y prendre parce que c’est une personne de la gente féminine qui les guide. Il faut aussi savoir, que dans la vraie vie, un grand nombre d’entre nous ne fait que jouer à la simulation. Très peu d’hommes bien informés s’y connaissent en matière de jouissance féminine. Si vous aussi souhaitez passer maitre en la matière, suivez nos conseils.

Ce qu’il faut savoir sur Les orgasmes féminins :

Avant de commencer, il faut s’avoir que les femmes ne jouissent pas de la même manière, il existe d’ailleurs deux types distincts d’orgasmes féminins :

  • L’orgasme clitoridien : Relativement court mais très fréquent chez les femmes, cet orgasme est atteint suite à la stimulation du clitoris. Il est facilement identifiable suite aux spasmes qui parcourent le corps d’une femme clitoridienne en plein jouissance.
  • L’orgasme vaginal : Pas très fréquent, rares sont les femmes qui l’atteignent. Plus long et plus diffus que l’orgasme clitoridien, il est enclenché suite à la stimulation du point G. Les femmes vaginales ressentent comme une envie de pisser avant cet orgasme. Cette envie ne se concrétise pas et c’est cette peur qui fait que beaucoup d’autres ne se lâchent pas.
  • L’orgasme anal : Chez la femme, il n’y a pas de preuves scientifiques qu’il est possible de jouir par l’anus. Pourtant, de nombreuses femmes déclenchent des orgasmes lors d’une sodomie ou d’un doigt dans le cul. Il semblerait que ces orgasmes soient intégralement provoqués par le cerveau, stimulé par l’idée de la pénétration anale et par le tabou qu’elle représente.

Les bonnes pratiques pour faire jouir une femme

Pour faire goûter la saveur de l’orgasme à votre partenaire, il faut savoir jouer des instruments suivants :

  • La patience : Nous les femmes n’aimons pas que notre partenaire soit pressé. Alors prenez le temps de faire savourer les préliminaires à votre amoureuse. La douceur et la lenteur vont l’exciter d’avantage et lui donner envie d’aller plus vite, mais soyez patient et faites la patienter aussi, ça la fera mouiller de plus en plus. Optez pour les bons gestes : Déposez des baisers sur son coup, sucez le lobe de son oreille et mordez lui délicatement les lèvres.
  • Les doigts : Cet instrument est inéluctable. Il faut savoir magner ces doigts comme le ferait un pianiste. Connaitre les zones érogènes vous permettra de les caresser doucement. Vous pouvez user de vos doigts pour la pénétrer. Mais attention, doigter est un art, qui ne se pratique pas n’importe comment.  Allez-y délicatement en introduisant votre doigt ou vos 2 doigts (Index et majeur) dans le vagin de votre partenaire puis recourbez-le légèrement vers le haut et enchainez les va-et-vient ou les massages circulaires, au niveau de la zone de son point G, qui se trouve généralement à quelques centimètres du vagin en hauteur. (Pour l’exciter d’avantage, pensez à lui faire un cunnilingus en parallèle).
  • La langue : Si il y a une chose dont nous les femmes raffolons, c’est bien les cunnilingus. Le sentiment de cette langue chaude qui nous lèche la partie intime est très excitant. Pour bien vous y prendre, mettez vous entre les jambes de votre partenaire et faites passer votre langue délicatement sur son vagin avant de vous attarder sur son clitoris. Ce petit corps érectile, aux multiples terminaisons nerveuses, demande beaucoup d’attention. Prenez le temps de lui donner des coups de langues, surtout au niveau gland. Si vous ne savez pas où ce situe le clitoris d’une femme : Eh bien, c’est le petit organe qui se trouve à l’intersection du sommet des petites lèvres. Doigter tout en léchant est la combinaison idéale pour la faire monter aux rideaux : Cela permet de simuler à la fois le vagin et le clitoris.
  • Le pénis : Eh oui ! Votre organe est aussi une grande source de jouissance pour nous les femmes, mais contrairement à vous qui pouvez jouir en quelques secondes, chez nous l’orgasme prend beaucoup plus de temps et ce parce qu’il faut du temps pour que la muqueuse aie atteint une tumescence maximale. Voilà pourquoi, il faut prolonger la pénétration. Maitriser votre éjaculation, en faisant des pauses, vous permettra de repérer l’orgasme de votre compagne et de l’aider à l’atteindre.